Logo Maison du Tourisme du Pays de Liège
Suivez-nous
Maison du Tourisme du Pays de Liège sur Instagram Maison du Tourisme du Pays de Liège sur Facebook Maison du Tourisme du Pays de Liège sur YouTube
FR
  • FR
  • EN
  • NL
Carnet de voyages
Catalogue /  Loisirs et découvertes  /  Place du Marché

Place du Marché

Véritable forum liégeois, la place du Marché était la place principale de Liège durant l’Ancien Régime. Bombardée en 1691 par les troupes de Louis XIV, la majorité des bâtiments de la place datent de la fin du XVIe et du XVIIe  siècle. Derrière les h… Description détaillée
Description

Véritable forum liégeois, la place du Marché était la place principale de Liège durant l’Ancien Régime. Bombardée en 1691 par les troupes de Louis XIV, la majorité des bâtiments de la place datent de la fin du XVIe et du XVIIe  siècle. Derrière les habitations, se dessine le dôme de l’église Saint-André. L’église actuelle a été édifiée dans la seconde moitié du XVIIIe siècle selon les plans de Barthélemy Digneffe. La place du Marché accueille également deux monuments majeurs de Liège : le Perron et l’hôtel de ville. 


Perron

L’origine du monument le plus emblématique de Liège remonte au Moyen Âge. Il fut reconstruit à la fin du XVIIe siècle par Jean Del Cour, qui réalisa également la fontaine qui le supporte. En effet, le terme Perron ne désigne que la partie supérieure du monument, comprise entre les lions et la croix. Véritable symbole des libertés communales, il est au centre du blason de la ville. Trop abîmé, l’ensemble du Perron, à l’exception des lions et des marches, a été remplacé par une copie récemment. En 1467, à suite de la révolte des Liégeois, le duc de Bourgogne Charles le Téméraire déplaça le Perron à Bruges. Il fut rendu aux Liégeois par sa fille après la mort de ce dernier en 1477.

Hôtel de ville

Il est traditionnellement appelé la Violette, probablement d’après l’enseigne de la maison qui accueillait le conseil de la cité au Moyen Âge. Reconstruit après le sac de Liège par Charles le Téméraire (1468), il fut gravement endommagé par le bombardement 1691. De style classique, l’édifice actuel a été construit entre 1714 et 1718 en suivant un plan en U. Le centre du fronton est décoré par les armoiries du princes-évêques Joseph-Clément de Bavière.

Une question ?
Contactez-nous, nous sommes là pour vous conseiller !

Contactez-nous
Appelez-nous