Door verder te surfen op deze site, aanvaardt u het gebruik van cookies voor statistische doeleinden.
Lees het privacybeleid hier voor meer informatie.

Mee eens
Mijn cookies instellen
Ga verder zonder te accepteren
Logo Maison du Tourisme du Pays de Liège
Volg ons
Maison du Tourisme du Pays de Liège sur Instagram Maison du Tourisme du Pays de Liège sur Facebook Maison du Tourisme du Pays de Liège sur YouTube
NL
  • FR
  • EN
  • NL
  • DE
Reisboek
Accueil  /  Actualiteiten  /  Le 14 juillet, et pourquoi à Liège ?

La minute histoire : Pourquoi célébrer le 14 juillet à Liège ?

Le 14 juillet on commémore la fête nationale française, dont la date correspond à celle de la prise de la Bastille (1789) mettant symboliquement fin à la monarchie absolue. Cependant, le 14 juillet n'est pas une célébration exclusivement interne à la France : en Belgique, et plus particulièrement à Liège, la fête nationale française est un évènement très important. Chaque année, de nombreux concerts, commémorations officielles et un long feu d'artifice sont organisés dans la Cité ardente. Ironiquement, la fête nationale belge, qui correspond à la prestation de serment du premier roi des Belges du 21 juillet 1931, n'est pas aussi populaire que la française. Alors, qu'est-ce qui explique un tel attrait pour le 14 juillet à Liège ? 
L'histoire de Liège est à la base très francophile et les guerres du XXe siècle n'ont fait qu'approfondir cette attache à la France. En 1914, la résistance liégeoise permet aux autres nations de se réorganiser contre l'armée allemande. En réponse à cette résistance héroïque, la République française décerne à la Cité liégeoise la Légion d'honneur. Liège est donc la première ville hors de France à recevoir la plus haute décoration honorifique française, traditionnellement supposée célébrer le peuple français. A la suite de la Première Guerre Mondiale, la Belgique de Léopold III affiche un désir de neutralité si une nouvelle guerre venait à éclater. Elle quitte alors le traité de Locarno et dénonce l'accord militaire franco-belge de 1920. En 1937, l'Allemagne nazie s'engage à ne pas violer la neutralité de la Belgique. La même année, la ville de Liège proteste contre cette politique de neutralité et décide de commémorer la fête nationale française en guise de symbole.
Envie d'en savoir plus ?
P. STEPHANY, Des Belges très occupés. 1940 - 1945, Bruxelles, Éd. Racines, 2005
B. DEMOULIN, Histoire de Liège. Une cité, une capitale, une métropole, Éd. Marot, 2018
Nog vragen?
Neem contact met ons op, wij zijn er om u te adviseren!

Contacteer ons
Bel ons